Zimbabwe… Aux heures héroïques de l’exploration africaine

Zimbabwe

En 1800, l’Afrique intérieure est une terra incognita. Un siècle plus tard, le continent est passé sous la domination des grandes puissances coloniales. Entre-temps, les explorateurs ont arpenté les régions centrales, repéré cours d’eau et montagnes, répertorié la faune et la flore, noué des contacts avec les Africains… et donné un nouveau souffle à l’impérialisme d’une Europe conquérante…

Victoria Falls
Victoria Falls

Le Zimbabwe qui était jusqu’en 1980 date de son indépendance la Rhodésie du nom de son créateur Cecil John Rhodes, un nom qui a beaucoup compté dans l’histoire de l’Afrique Austral qui était un homme d’affaires et à la fois un bâtisseur d’empire citoyen de sa gracieuse majesté il avait un projet fou de relier par voie ferroviaire les deux colonies africaines de l’empire britannique les plus éloignés du Cap au Caire mais son projet ne parviens pas à terme mais il reste un témoignage de son œuvre, un train qui relie Bulawayo aux célèbres Victoria Falls surnommé « La fumée qui gronde » découverte par l’explorateur anglais David Livingston en 1855 qui donnera le nom de la reine Victoria .

Livingstone est venu en temps que missionnaire, il essayait d’ouvrir une voie d’accès avec l’Afrique centrale pour y faire venir des missionnaires et développer le commerce et essayer de faire cesser la traite des esclaves…Il a dit cette célèbre phrase en voyant les chutes à son retour en Angleterre « Seul les anges dans leurs vols ont pu les contempler »

Le Zimbabwe ex Rhodésie Britannique est souvent considéré comme le paradis de l’Afrique avec ses 400 000 kilomètres carrés soit trois fois la superficie de l’Angleterre ce pays sans littoral jouit d’un climat remarquablement tempéré, berceaux des grands sites et des grands mythes de ce continent le Zimbabwe en consacrant 13% de son territoire a ses parcs nationaux est devenu la plus grande réserve animalière du monde.

Le Zambèze et le Lac Kariba ne sont pas étranger à ce foisonnement d’animaux sauvages l’eau ici et peut être plus qu’ailleurs est source de vie, une politique rigoureuse de la sauvegarde de la faune et de la flore ont fait de ce pays un Eden animalier. Le Zimbabwe c’est l’Afrique comme on n’aime l’imaginer avec ses baobabs, ses éléphants, ses buffles ses soleils cramoisis et ses lions. La simple évocation du Zambèze résume tous les mystères et l’émotion de l’Afrique..

About the author

admin

View all posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 × 4 =